La Playliste de Dj Barney en septembre

MARTYN – Ghost People LP (Brainfeeder 024)

S’il est un producteur qui ne s’enferme pas sur un genre il s’agit bien du hollandais Martyn (Martijn Deykers)! De la bass-music a l’electro dancefloor il n’y a qu’un pas. C’est sur le label de Flying Lotus qu’il signe ‘Ghost People’ porté par les titres ‘Viper’ et ‘Masks’ ! En prime l’interview de Martyn pour The Guestlist Tonight !

ISH – Faster Than A Speeding Bullett (Sun Sound 3002)

Propulsé par un edit de Paolo Scotti, le producteur italien Ish (Ish Ledesma, Foxy, Oxo) squatte les platines de sa douce disco downtempo (originellement sorti en 1979). A savoir que dans les 80’s, Ish produira pas mal de monde, comme le combo féminin Company B (‘Fascinated’ en 1987) !

EMIKA – Emika LP (Ninja Tune 295)

L’artiste féminine à suivre, l’anglo-tchèque Emika, berlinoise d’adoption déboule avec cet album entre puissance rythmique et fragilité vocale ! Musique électronique ‘chantée’ de grande qualité ce qui est rare ! Ci joint ‘Pretend’ en live a Berlin !

DIMITRI FROM STOKE ON TRENT – The Nice One Innit Edits (Hands of Time Gold IV)

Le parigot Dimitri s’expatrie a Stoke On Trent pour ces 4 re-edits de chocs. Dionne Warwick, The Velvelettes mais aussi et surtout Prince dont le ‘I Wanna Be Your Lover’ se transmute en ‘Lobster’ !?! Quant au Van Morrison, son 60’s ‘Gloria’ devient une bombe presque big beat ! Un Vinyle sorti au printemps. Merci Mr Kerner !

TERRANOVA – I Want To Go Out / Take My Hand (Kompakt 221)

5 ans voir eplus sans nouvelle frâiche du combo Terranova ! Ils amorcent leur retour avec ce maxi ultra dancefloor chez Kompakt. De quoi dérouter les fans de la première heure Mais la surprise passée ‘Take My Hand’ avec le featuring de Khan est franchement excellent.

MARKUS INTALEX – Dusk (SoulR 048)

Tout y est ! Le mancunien Markus Kaye sait y faire ! C’est mélodique, nappé et puissant dans les basses. Que dire de plus ?

DUFF DISCO – Grand Master Duff / Slow (Duff Disco 006)

2 edits sur ce maxi ! Jeremy Duffy s’attaque au ‘Slow’ de Kylie Minogue… Mais c’est surtout la discoïsation du ‘Message’ de Grand Master Flash qui vaut son paquet de peanuts !

FUDGE FINGAS – What Works (Fire Crackers 007)

Gavin Sutherland.pour un 10” de deep house bien comme il faut. Outre la VO ‘What Works’ est remixé par le russe Vakula !

BEIRUT – The Rip Tide LP (Pompeii 03Lp)

Zach Condon l’un des plus doués song writter new yorkais de sa génération. Sa musique folk au doux accent balkanique est très accrocheuse. Ecoute domestique ou soirée a la cool. Qui sait si un bootleg house ne va pas sortir d’outre tombe a l’instar de son classique ‘Nantes’ par les belges de Gameplay ?

WANDLER – Leaves (Motoguzzi)

Le suisse Michael Stutz aka Wandler pour 9’46“ de bonheur… ‚Leaves’ jolie plage techno est issu du vinyle ‘Analogy’ contenant ‘Pattern 001’. pas de lien pour l’instant mais un extrait de son DJ Set a Alte Börse en juillet dernier pour le label Kumquat !

KAREN POLLACK – You Can’t Touch Me – Murk Rmx (Murk 012)

C’est loin d’être une nouveauté, le titre date de 1992 mais le vinyle vient d’être repressé ! Pour tous les amoureux du son Murk, des bonnes basses from Miami, c’est un incontournable !

THE RAPTURE – How Deep Is Your Love ? (DFA 2304)

Le retour des disco punk Rapture avec le français Zdar derrière les consoles ! La moitié de Cassius s’en sort plutôt bien. L’album ‘In the Grace Of Your Love’ a paraître courant septembre est du même acabit ! Ce premier maxi comporte un remix de The Emperor Machine magistral ! C’est la sortie attendue de cette rentrée tout comme le projet solo de Joe Goddard (Hot Chip) et son écorché‘Gabriel’ que j’évoquerai sous peu ;o)…

GOLD CLASSIC
JEREMY STEIG – Howlin For Judy (Solid State Records SS 18068) 1969

Le flûtiste de jazz new yorkais Jeremy Steig en 1969 ! Tiré de l’album Legwork, le titre ‘Howlin For Judy’ est un indémodable pour les soirées groove rare grooves ! Mais c’est également la scène Hip hop qui s’est approprié cette diablerie enchantée ! Le combo Beastie Boys le samplera sans vergogne avec ‘Sure Shot’ tiré du LP ‘III Communications’(1994). L’original de Jermey Steig est maintes fois compilé comme dans la série Blue Break Beats (vol 3) chez Blue Note en 1996 ou la Beastie Collection vol 2 chez Strictly Beats en 2006..

Barney

De sa Normandie natale, Barney taquine les platines depuis une quinzaine d’années. Il a pris de plein fouet l’avènement de la techno et de la house dès la fin des 80’s. Influencé par tous les grands protagonistes du genre (Derrick May, Kevin Saunderson, UR, MAW...), il se prend un claque à l’écoute de Radio Nova à la grande époque des Novamix ! Il jubile sur les sons de Laurent Garnier, Loïc Dury, Gilb’r, Dimitri From Paris, Dee Nasty, Lord Zelko, Volta... Mais c’est Gilles Peterson et son ‘Worldwide’ qui va faire effet de détonateur sur le DJ normand dans la façon de penser ses sets, façon ‘selecter’. Pouvoir mixer de la deep-house avec un classique rare-groove, de la drum&bass ou enchaîner sur du jazz abstrait... Liberté d’action, mais aussi le besoin de faire découvrir tous ces sons. Côtoyant les producteurs Wax Tailor et Laurent Collat (de Vernon comme Barney), il continu d’engranger du vinyles... Après avoir chroniqués des disques pour Only for DJs pendant 10 ans et diverses ’résidences’ de DJ Selector sur Evreux ou Vernon, Barney est aujourd’hui résident au Shari-Vari (Bar-Concert situé à Rouen) pour les session ELECTRO LIBRE. Une déclinaison est en préparation au Point-Bar de Vernon.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!