Sleep Walker – Into The Sun (2008)

Mine de rien, nos amis japonais ont un rapport tout particulier avec la musique Jazz. J’en veux pour preuve l’existence de groupes tels que Kyoto Jazz Massive ou Soil & “Pimp” Sessions (ainsi que son émanation, J.A.M. auteur d’un premier album dantesque cette année), même dans la bulle Hip Hop, on est fortement lié à cette musique fondatrice (Gagle, DJ Mitsu…). Sleep Walker peut très clairement être rangé dans cette même catégorie de groupes fortement attachés au Jazz sans pour autant oublier de vivre avec son époque.

EXCLU Drum-bass : Sleep Walker Live en vidéo au Batofar le Mardi 21 octobre

Live de Sleep Walker à Paris from danYdan on Vimeo.

Ce groupe est considéré comme l’un des précurseurs du mouvement “Club Jazz” au Pays du Soleil Levant, un style qui, comme son nom l’indique, allie la sonorité du Jazz avec des rythmiques et des touches électroniques voire funky destinées à faire la fête. Et c’est l’efficace “Brotherhood” qui ouvre le bal, ce morceau nous présente parfaitement la musique de Sleep Walker : un son chaud, entêtant et cuivré (le saxophone s’en donne à cœur joie!).

La suite de l’album continue sur cette lancée: d’un “Into The Sun” éclairé par la chaude voix de Bembe Segue à “Wind”, sublimé par le joli petit timbre de Yukimi Nagano (connue pour l’inoubliable “Summer Sun” de Koop) en passant par l’ébouriffant “Ressurection” (quelle rythmique monstrueuse!) sans oublier “The Voyage” qui conclut l’album de façon majestueuse avec un invité de marque qui n’est autre que le légendaire Pharoah Sanders.

Vous l’aurez donc compris, Sleep Walker se classe aisément dans cette catégorie de groupes japonais adorateurs de Jazz mais prêts à casser les codes pour le sublimer. Le terme de “Club Jazz” n’est absolument pas usurpé tant le tout est débordant de rythmes et de vibrations positives. Nous tenons là un album de Nu Jazz ultra solide et compact (quoiqu’un peu court) à ranger aux cotés de ses camarades nippons, décidemment plus que jamais enclin à créer un Jazz chaque fois un peu plus fou. Ce “Into The Sun”, dernier avatar en date du genre, est hautement recommandable pour vos bonnes soirées festives.

Quand on sait qu’en plus, le groupe est distribué par le label indé strasbourgeois Jazzmin Records, l’hésitation n’a pas vraiment lieu d’être.

Tracklist :
-1 – Brotherhood
-2 – Into The Sun (feat Bembe Segue)
-3 – Resurection (Tokyo Night Mix)
-4 – River Of Love (feat Bembe Segue)
-5 – Ai No Tab.
-6 – Wind (feat Yukimi Nagano)
-7 – Eclipse
-8 – The Voyage (feat Pharoah Sanders)

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. nujazzspirit dit :

    Sleep Walker – Into The Sun (2008)
    excellent Nico!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!