Le roadtrip de Doz1jeE

L’heure est au métissage culturel, c’est ce qu’on appelle une lapalissade et je m’en excuse de suite. A moins d’habiter sur Mars (ou pire, Vitrolles), on sait que la clef de sol a fait sauter les frontières bien avant Schengen… et Doz1jeE en est la preuve vivante.

Doz1jeE – M7rrors Chap.02

doz1jee-1.jpg Naviguant entre hip hop et electro selon ses propres dires, je suis pourtant sur que son sampleur en aurait encore davantage à raconter : Du genre d’un périple qui passerait par l’Inde (‘Nothern Lake’), la Jamaïque (‘The Arrival’), les États Unis (‘Tollom Bridge’) ou encore l’Angleterre (‘Gloss Medecine’) . On y rencontrerais alors les fantômes de nos pionniers, tel François de Roubaix (‘Valley Of Fallas’) et Jean Michel Jarre (‘Up The Hill’).

Puis avant l’épilogue de tout ceci, le visage tourné vers le hublot, on se laisserait envahir d’une courte nostalgie le temps du bien nommé ‘Destination’. Attendant impatiemment le prochain voyage …

Sebb

Premier émoi musical pour Sebb devant un mange disque avec les 45T ‘Radioactivity’ de Kraftwerk et ‘Pop Corn’ de Hot Butter. Le classique, Bob Marley ou Radio Nova ont également bercés son enfance jusqu’à la découverte du hip hop via Public Enemy ‘Fear Of A Black Planet’, LL Cool J ‘Walking With A Panther’, les k7 des fameux Deenastyle, l’émission mythique Rapline, etc… Culture urbaine majeure dans les 90’s, celle-ci semble être celle qui lui convient, au point de tenter la rime puis la danse très sommairement. C’est en 1996, âge d’or du rap, que Sebastien assimile le fonctionnement de cette musique qui puise ses larges sources dans un carrefour des cultures où se croisent jazz, soul, funk, électro ou bandes originales de film.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!