Eyedea & Abilities : By The Throat

Un beatmaker / Un mc, une association chère au hip hop, même vingt piges après Eric B & Rakim, mais également le gage d’une homogénéité entrainant une identité formel.

Eyedea & Abilities “Burn Fetish”

Eyedea_Abilities-1.jpg Dans le cas de « By The Troath », c’est Eyedea qui bourre de mots chaque couplet sur des prods faussement rock concoctées par Abilities, point. Track par track, le flow du rappeur aussi électrique que les guitares présentes tentent de résister aux jeux bruyants d’une batterie survoltée. Alors parfois l’agencement fonctionne, pour preuves les titres ‘Sky Diver’ ou ‘Smile’, mais pas à chaque coup, ce qui peut plonger l’auditeur dans un tumulte peu agréable. Le morceau éponyme laisse un grand regret car celui-ci est d’une telle vertu qu’il aurait été séduisant que l’ensemble de l’œuvre soit du même acabit. Mais subjectivement un ton en dessous, « By The troath » évoque plutôt une transposition de l’album « Woe To Thee O Land Whose King Is A Child » (Big Dada /2003) de NMS. Il y a pire comme référence.

Les autres articles du label Rhymesayers :
Abstract Rude : Rejuvenation
Brother Ali : The Truth Is Here
P.O.S : Never Better
Brother Ali : The Undisputed Truth

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!