[Contre Temps 2009] Décollage en Warm Up + vidéo

Cette article est composé de 3 parties :
Partie 1 : début et fin de soirée
Partie 2 avec Pilooski
Partie 3 avec Dusty de Jazz Liberatorz

Début de soirée

DJ Calhoun

DJ Calhoun

Le Festival Contre Temps s’ouvrait vendredi 5 juin au Rafiot. DJ Remsey Lef ouvrait le bal. Avec DJ Calhoun au sein des BUMS “Bad Underground Mind Sleepers“, il est membre du collectifs DJs Hip Hop les plus positifs de la ville, préférant organiser les soirées « LA BOUM » bonne enfant au Ganstarap violent et remerciant sur leur ancien site « à tous les artistes qui ne présentent pas les damoiselles comme des chiennes », et ils sont rares dans le Hip Hop. Sous le pseudo de Frankie comme Frank Zappa dont il admire le “Shekh Yerbouti” au point de l’ avoir pris comme photo de profil sur son My Space’Numi, il vient de sortir son premier LP « Never ending, always building in jazz, soul & funk », featuring des MCS américains (Wilchild, Prince Poetry, Insight, Laws) et japonais (Suika), avec “Continue The Legacy” utlisant des samples de “You Can Have Water gate, but Give Me Some Bucks And I’ll Be Straight” des JB’s de James Brown et Macéo Parker.

Il est certainement localement l’un des DJs les plus respectueux et connaisseur du background Funk (Fat Back ) & Soul ( « Honey » des Ohio Players ) du Hip Hop, que je ne connaissais pas mais ai apprécié et sa programmation en est plus agréable, et même un peu Baba Cool avec les clameurs Peace & Love d’Arrested Developement, voix soulfull à l’unisson des aboiements de la meute de Snoop Doggy Dog qui s’en trouvent adoucis et moins ridicules. C’est vrai que frankie Numy partage sa coupe de cheveux ramenée en boules sur le haut du crâne sans les locks.

Les BUMS, ce sont un peu, comme les Jazz Liberatorz à Meaux, nos Jazzmatazz dans l’esprit à nous. On souhaite à Frankie Numi et aux BUMS d’être “Never ending building in jazz, soul & funk” (“sans fin construisant en Jazz, soul & funk).

Mahon & Dj KM3 à La Twall

Fin de soirée

km3

km3

La soirée de Vendredi se termina avec KM3 (Kosmojazzcat), qui a fait venir de nombreux MCs et DJs à Strasbourg à ses soirées Deep Hop (Moonstarr & Voice, Wildchild) et participe au groupe Hip-Hop House « Rouge A Lèvres », avec lesquels on a pu l’entendre à Contre Temps l’an passé.

Malgré l’heure tardive et un public clairsemé, il passa les « Talking Heads » , la plus belle réussite de fusion entre funk, new wave et rythmiques africaines, lui aussi un Fatback (“Backstrokin'”) « Ugh » de Mr Scruff (invité au festival il y a quelques années), une voix Soul Indie 80ies sur des percussions collectives, et juste avant la fin une découverte récente magnifique : « Rushing to paradise ( Walking These Streets) » d’House Of House, un thème House au piano montant à la Massive Attack sur des voix-boiements et un tempo qui n’empêchent pas le solo de se développer naturellement et même de partir librement dans une ambiance à la Cinematic Orchestra. Thème idéal pour rouler de nuit ou rêver déjà de son lit.

Jean-Daniel

Animateur des émissions "Jazzology" ( tous les Jeudis de 21 à 22h) et de "Terres Tribales" (Musiques traditionnelles lundis 11 h 30-12 h 30) sur Radio Judaïca 102.9 FM Strasbourg : Jean Daniel nous parle de musique, celle qu’il apprécie : le Jazz, et sous toutes ses formes, en tous styles.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!