Laurent Garnier : Tales Of A Kleptomaniac + vidéo

Un retour très attendu pour Laurent Garnier. Le frenchy godfather de la scène électro française revient à des choses beaucoup plus dancefloor, après son concept cinématic The Cloud Making Machine en 2005. Cela dit, dancefloor, ne veut pas dire automatiquement techno et house même si Tales Of A Kleptomaniac contient au moins 3 pièces remarquables du genre avec Back To My Roots, Gnanmankoudji (dans sa version Horny Monster !!!) ou encore l’hypnotique Desirless. L’album recèle de sons dans l’air du temps avec des invités de marque comme Winston Mc Anuff pour le dubby Food For Thought ainsi que Mcflow et Tumi pour des hybrides hip hop électronique sur les variantes de Freeverse! Les tempos breakbeat, broken voire prog rock sur Pay TV sont réussis. Quant à Bourre Pif (avant Bath Time), l’accent jungle du titre en ravira plus d’un. Serait ce le fiston de Lolo qui ouvre le morceau ? Quoiqu’il en soit Laurent Garnier est fidèle a lui-même ! Un vrai mentor ! Mon souhait, la réactivation de sa web radio PBB qui manque cruellement ! Rendez vous au BATACLAN parisien pour une nuit de folie débutant par son nouveau ‘live’ suivit de DJ sets le jeudi 28 mai 2009. (lire l’article sur la soirée en cliquant ici)

Laurent Garnier Gnanmankoudji

Barney

De sa Normandie natale, Barney taquine les platines depuis une quinzaine d’années. Il a pris de plein fouet l’avènement de la techno et de la house dès la fin des 80’s. Influencé par tous les grands protagonistes du genre (Derrick May, Kevin Saunderson, UR, MAW...), il se prend un claque à l’écoute de Radio Nova à la grande époque des Novamix ! Il jubile sur les sons de Laurent Garnier, Loïc Dury, Gilb’r, Dimitri From Paris, Dee Nasty, Lord Zelko, Volta... Mais c’est Gilles Peterson et son ‘Worldwide’ qui va faire effet de détonateur sur le DJ normand dans la façon de penser ses sets, façon ‘selecter’. Pouvoir mixer de la deep-house avec un classique rare-groove, de la drum&bass ou enchaîner sur du jazz abstrait... Liberté d’action, mais aussi le besoin de faire découvrir tous ces sons. Côtoyant les producteurs Wax Tailor et Laurent Collat (de Vernon comme Barney), il continu d’engranger du vinyles... Après avoir chroniqués des disques pour Only for DJs pendant 10 ans et diverses ’résidences’ de DJ Selector sur Evreux ou Vernon, Barney est aujourd’hui résident au Shari-Vari (Bar-Concert situé à Rouen) pour les session ELECTRO LIBRE. Une déclinaison est en préparation au Point-Bar de Vernon.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!