Busdriver : RoadKillOvercoat

Tous ceux qui savent que L.A n’est pas simplement qu’une ville de Gangsta-Rap où se croiseraient lascars et acteurs studio ont une pléïade de noms à vous donner pour vous prouver le fait. Et parmi ces noms, vous entendrez souvent revenir celui de Busdriver, mc unique qui roule sa bosse et son bus dans ce rap game et qui nous emmène sans cesse vers de nouveaux horizons tel l’éclectique «RoadKillOvercoat» dont il est question ici. Introduction et première constatation avec “Casting Agents and Cowgirls” et “Less Yes’s, More No’s” : le conducteur est toujours aussi vif et le véhicule est encore une de ces machines expérimentales que certains nomme d’abstract ou électro hip hop. Le ton est parfois chantant, notamment sur beaucoup de refrains, donnant une légèreté à des discours tel “Kill YouR Employer” et allégeant les ambiances sombres de “Secret Skin” ou “Pompous Posies ! Your Party’s No Fun”. N’oubliez surtout pas de demander l’arrêt sur les excellents “Sun Shower” et “Go Slow”, deux morceaux pop à souhait puis, pour les puristes, du coté de “Troglodyte Wins” ou “Mr. Mistake” qui respectent d’avantage les codes d’un rap mainstream pour l’un et jazzy pour l’autre. En bref, un album varié, un artiste atypique… Laissez-vous conduire.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!