Vous avez dit SIG ? A découvrir : son projet “Freespeed Sonata”

Un ovni, vous avez vu un ovni ? Devrait s’en suivre alors un scénario catastrophe digne de District 9 où la rencontre des genres mène invariablement à des conflits dépourvus de toute humanité. Mais sous la direction du cinéaste, photographe, compositeur Sig, le mariage opère dans ce parallèle qui s’effectue entre musique classique, jazz et hip hop, autrement dit entre trois styles : Ceux ultra complexes des deux premiers, puis celui plus simpliste (disons de proximité) du dernier.

Sig Kus & Joy Frempong live at Cognac

sig-1.jpg Dans une ascension en quatre mouvements, Sig, accompagné de Joy Frempong, provoque la symbiose entre des univers qu’on croyait incompatibles pour ne faire qu’un seul et unique système musical : « Freespeed Sonata ».

Dans la lignée de son précèdent opus « Free Cinematic Sessions » et de certains travaux signé DJ Vadim, voici une œuvre qui devrait faire bouger les frontières, qu’elles soient physiques ou théoriques, tout comme elle fera bouger la tête de son auditoire. Bravo.

Sebb

Premier émoi musical pour Sebb devant un mange disque avec les 45T ‘Radioactivity’ de Kraftwerk et ‘Pop Corn’ de Hot Butter. Le classique, Bob Marley ou Radio Nova ont également bercés son enfance jusqu’à la découverte du hip hop via Public Enemy ‘Fear Of A Black Planet’, LL Cool J ‘Walking With A Panther’, les k7 des fameux Deenastyle, l’émission mythique Rapline, etc… Culture urbaine majeure dans les 90’s, celle-ci semble être celle qui lui convient, au point de tenter la rime puis la danse très sommairement. C’est en 1996, âge d’or du rap, que Sebastien assimile le fonctionnement de cette musique qui puise ses larges sources dans un carrefour des cultures où se croisent jazz, soul, funk, électro ou bandes originales de film.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!