De la joie et du bon son sur le nouvel album de Crown City Rockers

ccr-2.jpg C’est entendu, en 2009, le Hip Hop est déclaré zone sinistrée. Les sorties dignes d’intérêts se comptent sur les doigts d’une main et la créativité ainsi que les bonnes surprises se font extrêmement rares. C’est dans ce contexte que déboule troisième album des Crown City Rockers. La formation d’Oakland, Californie, était restée muette depuis “Earthtones” en 2004 (même si Raashan Ahmad, le leader a sorti un remarquable album solo l’année dernière) et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle fait bien plaisir!

Crown City Rockers “California album release parties”

(…) il est devenu rare de ressentir cette joie dans un disque de Hip Hop. (…)

ccr-1.jpg En effet, ce “Day After Forever” se trouve dans la droite ligne du son des CCR, c’est à dire un Hip Hop riche d’influences diverses et variées (Soul, Funk, Pop). Aussi, le groupe se place en héritier du son de la Native Tongue (A Tribe Called Quest, De La Soul) et, en ces temps de bizarreries électroniques, c’est un vrai ballon d’air frais. Ce “Day After Forever” est donc un excellent recueil de morceaux plus efficaces les uns que les autres.

Avec, le bondissant “Break”, “Kiss”, son ambiance ensoleillé et son sympathique refrain R’n’B ou encore “Let’s Love”, entre autres, les Crown City Rockers nous font l’étalage de leur état d’esprit positif et enthousiaste sur des instrus fraiches et réjouissantes. Il y a une impulsion dans ce disque, on sent une vraie envie de faire de la musique et de la bonne. Ca peut paraitre étonnant comme remarque mais aujourd’hui, il est devenu rare de ressentir cette joie dans un disque de Hip Hop.

Vous l’aurez compris “The Day After Forever” est une réussite totale. Rashaan Ahmad et ses copains ont conçus un album musicalement puissant, prouvant l’évolution du groupe vers un son toujours plus riche et porteurs de paroles et de valeurs sympathiques. A écouter, vite!

Soul Brotha

Etudiant marseillais de 21 ans, féru de Hip Hop (français d’abord puis américain) depuis ses 12 ans. Il découvrit véritablement la force et la créativité de cette musique lors de l’écoute de "Black On Both Sides" de Mos Def. Depuis, il a élargi ses gouts, s’ouvrant à la Soul, au Jazz ou au Rock mais aussi au Broken Beat ainsi qu’au Future Jazz. Parmi ses artistes et groupes favoris, on trouve Pete Rock, A Tribe Called Quest, Miles Davis, 4Hero, Incognito, Roy Ayers, Micatone ou encore DJ Spinna... Aujourd’hui, il chronique disques et concerts pour tenter de faire connaitre ce qui mérite de l’être dans le petit monde de la Musique.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!