The Roots are back !

Après plus de 20 ans d’activisme et d’une carrière sans fausse note, on peut considérer les Roots comme des acteurs majeurs de la scène “Hip Hop. L’aimable groupe ovni découvert en 1995 avec Do You Want More?!!!??!” est devenu une valeur sure dont les albums (livrés tous les deux ans avec une régularité exemplaire depuis “Phrenology” en 2002) sont attendus et ne déçoivent jamais.

The Roots “How I Got Over”

the_roots-2.jpg On connait plus la formation de Philly pour sa singularité, le fait d’être un véritable orchestre (ils sont les premiers et à peu près les seuls sur la scène Rap) et d’être à la fois menés par le MC (le surdoué Black Thought) et le batteur (?uestlove, tête pensante et concepteur musical), moins pour son évolution musicale accélérée depuis l’explosif “Phrenology” (premier et meilleur album de la vague Rap/Rock du début des années 2000). Celle ci s’est encore accentuée depuis la mort de J Dilla en 2005*.

Le décès de celui qui était l’éminence grise des Soulquarians (le collectif rassemblant les Roots, donc, mais aussi Common, Mos Def, Talib Kweli, Erykah Badu…) a amené le Hip Hop Band à se remettre en question. Ainsi, depuis “Game Theory”, la musique du groupe s’est assombrie. Son propos est devenu plus politique, contestataire et les instrus, plus fouillées musicalement.

(…) Plus le temps passe, plus les albums sortent et plus on a l’impression que le groupe exploite au mieux les possibilités que présentent le fait d’avoir d’être un orchestre (…)

the_roots-1.jpg Ce 8ème album officiel du groupe confirme la tendance. La ballade oppressante “Dear God 2.0”, le single “How I Got Over” ou encore “The Day” impressionnent par leurs paroles dures et leur complexité musicale. Plus le temps passe, plus les albums sortent et plus on a l’impression que le groupe exploite au mieux les possibilités que présentent le fait d’avoir d’être un orchestre. Loin des MPCs et des samples, la bande à Questlove s’épanouit dans une musicalité toujours plus riche et profonde. Ajoutez à cela quelques invités bien choisis (outre les habitués Dice Raw et Truck North, on retrouve Phonte et l’excellent californien Blu) et vous obtenez un album impeccable.

Fidèles à la direction prise depuis “Game Theory”, les Roots signent un album à la hauteur de leur talent. Leur propos dur et clairvoyant est servi par une prestation musicale brillante. L’orchestre Hip Hop s’éclate et voit son champ de possibilités s’agrandir encore un peu plus. Déjà 8 albums, plus de 20 ans de carrière et il se pourrait que le meilleur soit encore à venir. Impressionnant.

Soul Brotha

Etudiant marseillais de 21 ans, féru de Hip Hop (français d’abord puis américain) depuis ses 12 ans. Il découvrit véritablement la force et la créativité de cette musique lors de l’écoute de "Black On Both Sides" de Mos Def. Depuis, il a élargi ses gouts, s’ouvrant à la Soul, au Jazz ou au Rock mais aussi au Broken Beat ainsi qu’au Future Jazz. Parmi ses artistes et groupes favoris, on trouve Pete Rock, A Tribe Called Quest, Miles Davis, 4Hero, Incognito, Roy Ayers, Micatone ou encore DJ Spinna... Aujourd’hui, il chronique disques et concerts pour tenter de faire connaitre ce qui mérite de l’être dans le petit monde de la Musique.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!